humeur

Le diabète et vous et moi ?

FavoriteLoadingJ'adore cet article!

Vous ne le savez sûrement pas mais j’ai fait un doctorat sur la prévention des comportements à risques pour la santé. Et plus particulièrement sur le tabac et l’alimentation chez les enfants et adolescents. Alors forcément quand la Fédération Française des Diabétiques m’a contacté pour vous parler du diabète et de sa prévention, j’ai été sensible à leur demande!! Alors je ne suis pas personnellement touchée par le diabète ou dans ma famille mais forcément les aspects de santé m’intéressent et comment faire en sorte que finalement on ne soit pas touché par certaines maladies que l’on peut prévenir.

Mais déjà qu’est ce que c’est le diabète?

Selon la Fédération Française des Diabétiques : « Le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par un taux de glucose dans le sang (encore appelé glycémie) trop  élevé en cas de diabète : on parle d’hyperglycémie. » Il est divisé en 2 types de diabètes, le diabète de type 1 qui touche 6% des diabétiques et le diabète de type 2 qui touche 92% de diabétiques (le reste concerne des diabètes secondaires à d’autres maladies, MODY, LADA).

Si comme moi, vous aimez les chiffres, la maladie touche 4 millions de personnes en France, coûte 20 milliards d’euros par an à l’état, il y a 100 000 nouveaux patients par an et on estime à 700 000 le nombre de personne vivant avec la maladie sans le savoir !

Si vous avez un diabète de type 1, alors il y a de grandes chances que vous le sachiez déjà ! Pour le diabète de type 2 par contre, la plupart des cas arrivent vers 40 ans mais on estime que ce diabète peut passer longtemps inaperçu (en général entre 5 et 10 ans entre les premières hyperglycémies et le diagnostic…. donc finalement si comme moi vous avez un peu plus de 30 ans, vous pouvez très bien être atteint sans le savoir!)

Un bon moyen de savoir si vous faites partie de la population à risques est de faire ce petit test super rapide sur le site de la Fédération Française des Diabétiques. Je l’ai fait évidemment et je suis à 1% de risques (à l’heure actuelle! donc ça vaut le coup de refaire le test régulièrement), les questions concernent l’alimentation, l’activité physique, l’hérédité et l’indice de masse corporelle. Evidemment si mon alimentation change ou si deviens plus sédentaire ou que j’ai une prise de poids, mes risques peuvent devenir plus grands, donc l’objectif est de prévenir cela avec une alimentation équilibrée, et une activité physique régulière ! De mon côté, l’activité physique je n’ai aucun problème car je marche vraiment beaucoup (rappelez-vous mon objectif de 10 000 pas par jour que je tiens vraiment sans problèmes maintenant), par contre pour l’alimentation, j’avoue que j’ai du mal à suivre les recommandations! Cela va mieux depuis que Romie mange comme nous car elle mange équilibré avec pas mal de légumes et du coup comme on mange avec elle, on mange pas mal non plus, mais c’est pas encore gagné gagné pour moi 🙂

Alors pourquoi je vous parle de tout ça en fait?

Déjà pour que vous fassiez le petit test qui peut toujours vous servir pour vous donner une idée de votre pourcentage de risque pour le diabète. Mais aussi pour vous proposer de participer aux Etats généraux du diabète ! Oui oui vous ! Même si vous n’êtes pas directement concernés, on pourra tous l’être à un moment donné ! Plusieurs problèmes sont posés, comme par exemple : « comment les professionnels de santé pourraient être évalués, ou comment favoriser l’insertion des enfants diabétique à l’école (j’ai voté pour une prévention du personnel dans les écoles), comment lutter contre la discrimination à l’emploi des personnes diabétiques etc… Vous pouvez ensuite participer, directement sur la plateforme en votant pour des solutions ou bien même en proposant des solutions vous-même! Personnellement je suis particulièrement sensible à l’idée de la prévention des risques, que ce soit chez les personnes diabétiques ou celles qui ne le sont pas. J’aimerais donc que les actions de prévention (professionnelles donc évaluées et réalisées par des professionnels comme des psychologues de la santé) soient réalisées auprès des jeunes ou même dans le milieu professionnel ! J’ai également proposé une idée dans la partie sur l’évaluation des professionnels de santé, que vous pourrez retrouver ici.

 

Merci à la Fédération Française des Diabétiques de m’avoir permis de mieux comprendre le problème et de pouvoir participer à ma manière aux états généraux et la mise en valeur de la cause.

Article sponsorisé, rédigé pour lutter contre le diabète.

Previous Post Next Post

vous allez aimer ces articles

4 Comments

  • Reply Mymy

    Ça me concerne… 🙁 pourtant pas de diabétique dans la famille et je ne représentais pas de risque…Et pourtant je dois être vigilante, je continue mon alimentation en faisant attention aux sucres.

    1 juin 2018 at 14 h 11 min
    • Reply withalovelikethat

      oui j’avais oublié de préciser qu’en effet pendant la grossesse on peut être concernée !!

      5 juin 2018 at 9 h 49 min
  • Reply Aude

    Je trouve ton initiative super! Je suis pharmacien alors le sujet me touche particulièrement. Sensibiliser la population au dépistage est important. On peut demander à son pharmacien de faire un test avec un lecteur de glycémie. Le diagnostic d’un diabète ne se fera jamais à ce moment là (les médecins sont les seuls professionnels de santé à pouvoir le faire avec examens de sang à l’appui) mais ça permet d’ouvrir le dialogue. On peut aussi en discuter avec une infirmière, sa sage femme lorsqu’on est enceinte ou tout simplement avec son médecin traitant. Comme tu le dis, de trop nombreuses personnes ignorent être diabétiques alors en parler c’est permettre à certains de se poser la question. « Et si j’étais concerné ? » merci pour cet article !

    2 juin 2018 at 23 h 52 min
    • Reply withalovelikethat

      ah merci pour les précisions!

      5 juin 2018 at 9 h 48 min

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :