mini like that

Moi, futur papa !

super dad publié sur withalovelikethat.fr
FavoriteLoadingJ'adore cet article!

Si vous suivez nos aventures alors vous aurez sans doute vus que nous allions devenir des futurs parents. Et oui une Mini Like That va agrandir notre famille !

Si mon amoureuse a déjà un peu évoqué avec vous ses sentiments, émotions, ressentis… par rapport à la grossesse ; moi je n’ai pas eu l’occasion de vous parler de ce grand événement qui va arriver… celui de devenir papa !

notre séance photo grossesse à Paris / photographe Sara Marilda / publié sur withalovelikethat.fr

Le jour où Cécile m’a annoncé que nous devions aller faire une écho car elle était enceinte, j’étais à ce moment là en plein bricolage d’une de mes cabines photos. J’ai alors été assez chamboulé et surpris. Je me suis ainsi empressé de retrouver Cécile pour l’écho (accessoirement avec les mains pleines de peinture et le jeans tout poussiéreux 😉 ). C’est véritablement au moment où l’échographe nous a fait écouter le cœur du bébé que j’ai totalement réalisé qu’une jolie aventure commençait. Tout cela devenait réel et concret !

Une fois passée l’émotion, très vite beaucoup de choses se sont empilées dans ma tête. Les premières pensées qui m’ont le plus paniquées, ce sont celles tournant autour de l’organisation. Je suis un peu un « acrro » au boulot (bah oui quand on a sa société on a toujours un peu la tête dans le guidon) et l’organisation de mon planning n’est pas toujours facile surtout quand on travaille souvent en décalé (soir, week-end…), ainsi j’ai commencé à me dire que je n’arriverai jamais à m’organiser pour avoir du temps avec ma fille et mon épouse. De plus avec Cécile, nous vivons beaucoup au jour le jour, parce que nous apprécions de profiter de la vie mais aussi parce que nos activités professionnelles sont parfois sujettes à pas mal d’imprévus aux derniers moments, alors l’organisation à long terme ça me fait un peu stresser. Même si ces questions de planning m’angoissent un peu, j’essaye de relativiser et de me dire que beaucoup de jeunes parents doivent être dans mon cas.

L’autre chose qui est devenu complétement nouvelle et de plus en plus présente, c’est le rapport à la mort. Je prends concscience que maintenant nous allons être encore un plus une famille et je ressens ce devoir d’être présent aux côtes de ceux que j’aime. Bien évidemment, les attentats ont accentué un peu plus ce sentiment. Je pense ainsi assez souvent au fait qu’il faut que je fasse attention dans ma vie quotidienne.

Devenir papa, ça commence aussi dès l’accouchement et là j’avoue que ce n’est pas la partie qui m’emballe le plus !!! Pour tout vous dire je suis le genre de mec qui n’aime pas trop les hôpitaux, le sang… Je tourne de l’œil assez vite !!! Je dis souvent en rigolant que le jour où j’amènerai Cécile à l’hôpital, peut être que les médecins se demanderont lequel a le plus besoin de soins 😉 ! Bref, j’appréhende un peu, j’espère que je serai bien présent auprès de mon amoureuse pour la soutenir, l’aider et vivre ce beau moment ensemble.

Et puis bien évidemment la question que se pose chaque papa : est ce que je vais être à la hauteur ? Est ce que je vais être un bon papa ? Je n’ai aucun doute sur le fait que je vais être « in love » de ma petite Like That mais être un bon papa c’est plus que ça il me semble. Je veux être aussi celui qui sait appréhende les règles de vie. J’ai reçu une éducation, enfant, dont je suis assez « fier ». Mes parents m’ont appris le respect des autres, les règles de politesse, les limites… Et j’espère que je serai capable de le faire à mon tour aussi.

super dad publié sur withalovelikethat.fr

Previous Post Next Post

vous allez aimer ces articles

9 Comments

  • Reply HELIGON

    Super article et tu sais cette discussion et toutes tes pensées on les as beaucoup eu avec mon mari et au final ce qui est ressortit c’est qu’on en nait pas PAPA mais on le devient le jour ou on rencontre notre enfant… car faut le dire avant l’accouchement vous avez plus de mal a vous rendre compte malgré les cours de préparation à l’accouchement..
    Et pour ton coté à tourner facilement de l’œil et ne pas aimer les hôpitaux mon conjoint c’etait pareille il n’aime pas les piqures… le sang… et redoutais vraiment l’accouchement et moi je m’étais même préparer à accoucher toute seule et le voir lui tomber à coté lol.
    Et au final le jour est tellement SPÉCIAL que tu n’a même pas le temps de tourner de l’œil ou autre… tu seras tellement aux petits soins de Cécile ou présent face à sa douleur ( oui avant la péridurale ça fait quand même mal lol).
    Donc je ne doutes pas tu seras un super PAPA lol et Cécile une super MAMAN et vous serez une super FAMILLE 🙂
    Profitez bien de tous les moments aussi bien avant que après.

    29 mars 2016 at 9 h 33 min
  • Reply daphnee (notre bulle d amour sur ig )

    Coucou Kévin futur super papa.

    J ai l impression de lire mon chéri dans cet article…
    Alors il a ressenti exactement la même chose que toi concernant la mort…. cela l a même fait paniquer … crise d angoisse…. et depuis la naissance de notre fille (bientôt 6ans) il est beaucoup plus flippé sur sa santé. …. mais contrairement à toi il ne me l a pas exprimé et c’est dommage j aurai pu atténuer ses angoisses…. car moi aussi j ai pris conscience qu il fallait que je prenne soins de moi car un petit être avait besoin de moi….

    Question planning organisation on y arrive toujours …. pas de stress…. mon chéri a son planning le vendredi pour la semaine suivante.. mais on se débrouille. … désormais je suis passée en poste de nuit c est plus simple à gérer j avoue. Je vois plus notre princesse.

    Concernant l accouchement… mon chéri 1goutte de sang et il est à terre…. pourtant il a survécu lol. Il a même plutôt bien géré . Ne te mets pas de pression sinon ça sera pire. Tu fais de ton mieux et si tu sens le malaise venir ne cherche pas à sortir de la salle…. tu te poses contre un mur et tu te laisses glisser…. tu ne seras pas ni le premier ni le dernier à ne pas te sentir bien…. mais pr le personnel soignant le principal c’est que tu ne te fasses pas mal si tu tombes lors d un malaise (je suis infirmière ) . Mais vraiment personne ne te met au défi d y arriver ou pas alors tu y vas sans stress et si ça ne ça va pas tu t allonges au sol et relèves les jambes contre le mur….hop la tension remonte

    Et sinon vas tu être un bon papa ?? Si tu te poses la question c est que tu as déjà une âme de papa en toi…. si tu te demandes déjà si tu vas bien faire ou pas c’est que tu as en toi l envie d être au top l envie et donc tu le seras.

    Avec un enfant on fait ce que l on peut….pas tjs ce que l on veut…. mais en y mettant tout son amour on fait de jolies choses…. et puis on ne peut pas prévoir beaucoup de choses…. pour l éducation 9n à nos règles et puis on s adapté aux caractère et à la sensibilité de son enfant….

    Allez Kévin tout va bien se passer…. vs avez ts les deux une base solide remplie d amour…. c’est le principal ❤

    29 mars 2016 at 9 h 41 min
    • Reply Kevin Misterlikethat

      Ça me rassure de voir que les papas qui tournent de l’oeil, comme moi, arrivent à être fort le jour J

      31 mars 2016 at 21 h 39 min
  • Reply Elen

    Hello,
    Très touchant de lire ces mots de futur papa!
    Je n’ai jamais trop su ce que mon mari pensait tout le long de ma première grossesse car très peu expressif… mais quelques jours après la naissance de notre fille, alors que l’on remplissait le cahier souvenirs que nous lui préparions, il a écrit la chose suivante : « je me suis souvent inquiété du papa que je pourrais être mais dès que je t’ai prise dans mes bras, j’ai su que je saurais m’occuper de toi »…
    😉 Bonne journée !

    29 mars 2016 at 9 h 51 min
  • Reply yellow submarine

    En tant qu futur papa moi même et ce prévu pour aout, je trouve qu’en dehors du bonheur d’être père ce qui me fait le plus peur est la santé de bébé.

    Je ne sais pas si c’est lié aux attentats (étant moi aussi parisien) mais étant pourtant d’habitude très serein je pense peut être que le plus dur va être l’apprentissage de vivre avec ce stress car le but n’est pas de transmettre cette peur à mon enfant.

    En tout cas merci pour ce témoignage. Je m’y retrouve dedans.

    Ah oui j’ai aussi découvert un monde parallèle, les boutiques de puéricultures. Première claque chez Aubert avec des rangés et des rangés de biberons et autre.

    Un tour chez Orchestra m’a achevé. C’est vraiment un monde parallèle

    29 mars 2016 at 10 h 48 min
    • Reply Kevin Misterlikethat

      C’est vrai aussi que la santé du bébé est aussi une préoccupation. On espère toujours que tout se passe bien pendant la grossesse et que notre ptit bout sera en bonne forme à la naissance. C’est d’avoir un commentaire de papa

      31 mars 2016 at 21 h 43 min
  • Reply Kif and Blog

    C’est mignon toutes ces inquiétudes Kévin mais c’est sûr que tu seras un papa qui DÉCHIRE!

    4 avril 2016 at 4 h 16 min
  • Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :